mercredi 19 septembre 2012

Ecosse: Le site de Maeshowe en visite virtuelle


Orkney est mondialement célèbre pour son archéologie néolithique spectaculaire... Maintenant les visiteurs du monde entier vont pouvoir explorer l'un de ses monuments les plus énigmatiques, après la mise en ligne d'une nouvelle visite virtuelle. Il s'agit de la chambre funéraire de Maeshowe.

Vue intérieure du tumulus de Maeshowe


La structure du monument, vieux de 5000 ans, a été recréé en utilisant un scanner laser 3D.
Cela a été réalisé par le projet Scottish Ten: une collaboration entre Historic Scotland, Glasgow School of Art et CyArk, pour documenter cinq sites écossais du patrimoine mondial et cinq sites internationaux, en utilisant une technologie de pointe numérique.

Ces données seront utilisées pour aider la recherche et la conservation des monuments.

Maeshowe est montré au solstice d'hiver, lorsque le soleil couchant brille directement dans le tunnel d'entrée du monument et éclaire sa chambre centrale.
Couvrant chaque centimètre des pièces intérieures de la tombe, l'animation parcourt aussi l'extérieur de la butte et révèle sa construction en montrant des coupes détaillées.

"Maeshowe fascine les gens depuis des millénaires avec son incroyable structure, construite avant même les grandes pyramides d'Egypte," a déclaré Nicola Sturgeon, "maintenant, les gens de l'autre côté du monde peuvent utiliser cette nouvelle visite pour obtenir une meilleure compréhension de l'histoire ancienne et magique d'Écosse."

Elle a ajouté: "C'est un moment spécial pour le projet Scottish Ten, qui verra les cinq sites écossais du patrimoine mondial et cinq sites internationaux enregistrés numériquement en utilisant la technologie de scanner laser. Le travail sera d'aider à leur conservation et les données pratiques ont également permis la création d'une belle vision de Maeshowe au solstice d'hiver, d'éduquer et d'inspirer les gens à venir le voir par eux-mêmes, avec les autres trésors néolithiques des Orcades listés au patrimoine mondial."


 Un aperçu de la visite virtuelle


Source:

Dernières découvertes archéologiques en Ecosse:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire